Si vous avez un moyen de communication à sens unique (TV, Radio...) vous avez sans doute vu passer Béatrice Dalle passer dans l'un des shows grand public, pour faire la promo de 'Truands', le dernier film dans lequel elle joue.

Après 2 ou 3 passages visionnés/écoutés, je me suis apperçu d'un truc. Il apparait clairement que ce qui intéresse tout le monde, c'est de parler de la situation de Beatrice Dalle, avec son mari (prisonnier) et finalement peu du film, dont on apprend pas énormément. Cette situation m'a fait pensé à Tom Cruise, dont le ratio à parler d'un film, en interview est identique par rapport au temps passé à évoquer la scientologie.

Mais voilà peut-être une nouvelle façon pour les acteurs de faire parler d'eux grâce aux films. La promo servirait finalement plus les acteurs qui viennent se montrer dans une émission très regardée, pour parler d'eux, plutôt que de faire la publicité du film. Je pense la démarche de Dalle sincère, et pas aussi calculée, mais ce décallage de vision m'interpelle et la modification du focus pourrait être une donnée à prendre en compte à l'avenir pour le marketing des films.

3 commentaires:

  1. legreg a dit…

    il parraît que segogo ne vit plus avec hollande depuis longtemps! on n'en entend pas parler et pourtant ils essayent aussi de nous vendre un film :D (rqe apolitique...)  

  2. Gaor a dit…

    Bah ça fait un sacré bout de temps que c'est comme ça que fonctionne la promo@TV. C'est et ce sera toujours la même chose avec les _personnages_. Joey Starr pour un disque, un people quelconque pour un livre miteux, etc. L'individu et sa vie privée priment largement sur ce qu'il a à vendre selon le show choisi (chez Ardisson, tu sais que le film est secondaire ; chez Drucker, tu sais qu'on passera sous un silence pesant ta vie privée ; chez Ruquier, ce sera un entre-deux, etc.).  

  3. Louis-François a dit…

    y a quand meme une certaine différence, puisque dans les cas de promo, des invités, on évoque leur vie, leurs avis, leurs prises de position etc.

    Là, c'est un seul et unique sujet (la sciento / son mari taulard)... c'est pas vraiment la même façon de présenter la chose.